Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 09:24

Un fier pirate / / C’était un fier pirate, un écumeur des mers, / Qui, par tous temps, osait sortir, et même vers / Ys l’immense cité des portes des enfers : / Les plus terribles flots de toute l’Armorique ! / / Ni les traitres courants, ni les lames de fond / Ni les sournois écueils, et même, aucun typhon, / Nul des pièges sournois qui des parages font / La terreur des marins ne lui coupa sa chique ! / / Il put même survivre au, pourtant aguichant, / Lascif, si séduisant choral, qu’en contre-chant / Mac’harid entonna pour lui seul, au couchant, / Espérant le piéger par un désir lubrique ! / / De voir tant de vaillance émerveilla Dahud ; / Elle lui dit un jour : « Vaillant guerrier, salut ! / Vois, j’ai besoin de toi pour rester à l’affut / Et protéger mon fief, mon royaume onirique : / / Le bois d’Huelgoat, et pour l’éternité ! / En salaire, sais-tu ? – Je suis divinité ! – / L’Ankou ne te verra, frappé de cécité / S’il se tourne vers toi ! Tu ne craindras sa trique ! » / / Il veille depuis lors, près du castel … Que d’ans / Qui s’ajoutent aux ans, sans fin ! Des sentiments / Bien mitigés font son tourment, gouffres béants / Où sa raison s’abîme et devient hystérique … / / « Je m’ennuie à jamais ! Que le temps se fait long / À ne plus naviguer ! Des semelles de plomb / M’enchaînent pour toujours au fond de ce vallon ! / Que j’aurais préféré que coule ma barrique ! » / / Stellamaris

Mac’harid : Mac’harid ar gwall amzer, une terrible sirène

Dahud : la princesse d’Ys et de Huelgoat

L’Ankou : Le serviteur de la mort

 

L'éternité, c'est long, surtout vers la fin (Woody Allen)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Contes et légendes
commenter cet article

commentaires

canon 20/02/2015 12:32

Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir :-)

Stellamaris 20/02/2015 12:37

C'est sûr... Merci, canon ! Avec toute mon amitié.

reinette 15/08/2010 11:59



une autre belle légende bien contée.


superbe la photo.


bisous et bon dimanche.



Stellamaris 15/08/2010 12:38



Merci Reinette ! Bises.



marlou 15/08/2010 05:31



Tu excelles dans le côté histoires et légendes de Bretagne. Merci et bises.



Stellamaris 15/08/2010 08:45



Merci à toi, Marlou ! Bises.



Valentine :0056: 14/08/2010 19:12



Oh la tronche du pirate ! Très bien saisi, bravo.



Stellamaris 14/08/2010 19:58



Merci Valentine ! Bises.



Lenaïg Boudig 14/08/2010 18:35



Et il a l'air d'avoir encore tant d'énergie, ce Fier Pirate, qu'il ne faudrait pas s'étonner qu'un jour, il s'affranchisse du rocher ! Quel beau chant épique qui déroule la tapisserie de sa vie !
Bise !



Stellamaris 14/08/2010 20:00



Réussirait-il à vaincre Dahud ? Il serait sacrément costaud ! Merci Lenaïg ! Bises.