Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 23:29

Un froid intense / / Un froid intense a congelé mon âme. / Au fond de moi, la question fusa : / Comment peut-on devenir tant infâme / Et se vanter des morts que l’on causa ? / / Un froid intense a congelé mon âme / Et mon esprit, mon cœur et ma raison ; / Voir ces enfants, Dieu, quel terrible drame, / Ainsi fauchés, tout comme du gazon ! / Homme, dis-moi, quelle est donc cette lame / Qui brisa ton humanité ? Voici / Qu’elle est éteinte en toi, sa belle flamme, / Si, sans frémir, tu pus agir ainsi. / / Un froid intense a congelé ton âme / Et tu mourus, sais-tu, cette saison / Où tu brandis l’odieuse oriflamme / De la vengeance ... horrible exhalaison ! / / Ce froid intense a congelé ton âme / Et se répand, sinistre influenza / À tous ceux qui voient ce mal qui se clame ... / Mais en hiver fleurit le mimosa ! / / Stellamaris(mouwachah)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 13/04/2012 00:40


Cher Stellamaris,


Ce nouveau texte


autour de la nature


et de la rigueur


des épreuves


qu'elle impose,


est encore


une illustration


parfaite


de votre versatilité


de la composition.


La forme adaptée d'une trame poétique arabe


est surprenante


par son effet de fable,


impression


que vous renforcez


par l'espoir du dernier vers,


qui apparaît comme une morale


inattendue,


ou sous entendue


à l'effet si réussie.


La photographie


dont les gris sont


si puissants,


est aussi un régal pour


le lecteur.


Merci encore


pour tant de plaisirs et


de trésors.


Cordialement,


Francis Etienne.

Stellamaris 13/04/2012 00:51



Merci infiniment, Francis ! Ce texte, je l'ai écrit sous le coup de l'émotion du drame de Toulouse, il s'adresse à Mohamed Merah ... Toute mon amitié.



Vénusia 28/03/2012 08:39


Bonjour Stellamaris


je lis que tu n'écris que sur tes émotions , nous nous ressemblons sur ce point


 


superbe texte


bonne journée

Stellamaris 28/03/2012 19:25



Merci Vénusia ! Bises !



Valentine :0056: 25/03/2012 18:59


Bravo ! Je ne me sens pas capable d'écrire sur l'actualité - surtout en des formes si complexes...

Stellamaris 25/03/2012 21:41



Ce n'est pas souvent évident pour moi, je ne sais écrire que sur mes émotions ... Mais là, elle y était !


 


Bises, Valentine !



annie 23/03/2012 09:10


Bonjour Stell.


Nous avons eu froid dans le dos mais ton mouwachah nous le redonne tant il est parfait dans ses mots.


Je te félicite.


Amitiés.

Stellamaris 25/03/2012 21:40



Merci infiniment, Annie ! Bises !