Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 15:48
Un oiseau dans la brume / / Pas un souffle aujourd’hui ! Le brouillard et la brume / Engourdissent la ville, assoupissent mon cœur. / Le silence est tangible, épais – une liqueur / Forte autant que suave, à la douce amertume –. / / Sa chape englobe tout, lourde comme une enclume ; / Mais qui donc nous l’envoie, et ricane, moqueur ? / Un essaim d’anaons, ruminant sa rancœur / Veut-il nous infliger sa vengeance posthume ? / / Mais, soudain, l’on entend comme un rire argentin ; / C’est un oiseau qui trille. Un bonheur enfantin / S’étire, se réveille et vainc le sortilège, / / Et convoque mon cygne et bientôt naît un vers, / Puis d’autres, pour le suivre en un joyeux cortège / Annonçant le printemps, défiant les hivers ! / / Stellamaris
Partager cet article
Repost0

commentaires

F






Répondre
S


Merci Fathia ! Bises.



R

joli cet oiseau dans la brume


Répondre
S


Merci Reinette ! Bises.



M

Toujours le même plaisir à te lire...Merci et bises.


Répondre
S

Merci à toi, Marlou ! Bises.


D

La brume, le brouillard, le silence, la ville engourdie puis soudain le cri d'un oiseau : la vie s'éveille, c'est l'annonce du renouveau. J'aime beaucoup ton poème. Bises. Danielle


Répondre
S

Merci Danielle ! Bises.


V

Au fait les "anaons", ce sont les âmes, en breton ? (je connaissais une phrase de prière mais elle m'échappe maintenant)


Répondre
S

Oui, c'est bien ça ... Spécialement quand elles s'attardent ici-bas ... Bises !


V

Et maintenant : le Roi du sonnet ! :0023:


Répondre
S

Lol ... Merci, Valentine ! Bises.