Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 11:51

Trois Lunes s'est finalement fait capturer par les morts-debouts, puis a été libérée par ses amis de la caravane, dont le résistant qui l'avait précédemment tirée de prison ; mais entre-temps le chef des morts-debouts, un fantôme, a voulu dévorer son âme... Puis y a renoncé, y reconnaissant la corruption humaine dont il est lui-même pétri... Quelle frayeur ! Mais quelle leçon, et quelle délivrance !

Une âme / / Quelle frayeur ! Mais je bénis ce mort-vivant ; / Certes j’ai cru mourir ; mais pourtant, si j’y songe, / C’est lui qui me sauva de l’atroce mensonge / Qui me tenait captive, et je renais, dorénavant ! / / Car par lui j’ai compris que je possède une âme, / Que les humains l’avaient salie ; en les servant, / Je devenais semblable à ce fantôme infâme ! / / Il n’a voulu de moi car je lui ressemblais ; / Mais nul ne pourra plus voir en moi de reflets / / Ces êtres sont trompeurs ; quel atroce amalgame ! / / Stellamaris

(Image tirée du film "SOS fantômes", prise sur Internet, ici)

(Shaltinienne)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Valentine :0056: 15/03/2014 22:14


Brrr ! J'ai peur !!

Stellamaris 19/03/2014 00:00



Merci Valentine ! Mais ici, elle se réjouit car c'est ainsi qu'elle a découvert le mensonge dans lequel elle vivait depuis sa naissance, et qu'elle a pris conscience de sa valeur ! Comme quoi,
d'un mal peut jaillir un bien ! Bises !



annie 15/03/2014 16:11


Bravo pour ce poème fort rassurant ! Qu'elle la garde bien belle cette âme !


Bisous Stell.

Stellamaris 15/03/2014 18:52



Merci Annie ! Comme quoi, même du pire peut sortir un bien... Bises !