Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 19:06

J'ai reçu un immense choc esthétique aujourd'hui, en visitant une exposition de street art, dans les ateliers désaffectés du Plateau des Capucins, à Brest... Merci Lenaïg de me l'avoir fait découvrir !

Cet oeuvre, d'un artiste qui signe "Wen2", est une des plus marquantes... Mais c'est très loin d'être le seul chef d'oeuvre ! Elle m'a inspiré toutefois un poème...

Pour ceux qui passeraient par Brest et seraient intéressés, dépêchez vous, l'exposition ferme dimanche soir !

Une cité morte / / C’est une cité morte au milieu des nuages / Qui pleure, dans la pluie abondante et sans fin, / Le passé bienheureux à tout jamais défunt / Où les enfants riaient dans ses cours ; leurs visages / Insouciants n’avaient jamais souffert la faim ! / Mais ils sont révolus, et pour toujours, ces âges, / C’est une cité morte ! / / Car la guerre a surgi – Jamais elle ne feint ! – / Et la ville maudite a cru fuir ses outrages / Dans un monde onirique ; mais hélas, ces rivages / Ont des noirs cauchemars le terrible parfum ! / C’est une cité morte ! / / Stellamaris

(Rondinet)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Contes et légendes
commenter cet article

commentaires

tilk 29/07/2013 22:55


c'est pas cool les guerres...


amitié


tilk


 


sur mon blog une drole de borne...

Stellamaris 29/07/2013 23:35



Certes, Tilk, et c'est d'autant pire quand, une fois finies, on les fige en un cauchemar sans fin ! Avec toute mon amitié.



marlou 28/07/2013 13:19


Une belle émotion à partager, même pleine de tristesse...


Bises

Stellamaris 29/07/2013 23:33



Merci infiniment, Marlou ! Bises !



bosquet sarah 28/07/2013 10:58


Toujours émerveillée par vos très beaux poèmes.

Stellamaris 28/07/2013 11:00



Merci Sarah ! Bises !



annie 26/07/2013 18:00


Bonjour Michel.


" C'est une cité morte au milieu des nuages" qui t'a inspiré avec un enthousiame qui fait plaisir à lire...


Merci pour l'historique de ta ville aussi qui permet de te suivre également, dans un premier temps j'avais pensé au paradis perdu...


Je te félicite car ce poème est fort beau, il sort comme un cri...


Bisous.


 

Stellamaris 26/07/2013 18:07



Merci infiniment, Annie ! Bises !



flipperine 26/07/2013 00:01


et que c'est triste de voir une cité mourir

Stellamaris 26/07/2013 07:29



Oui... Bises, Flipperine !



Mona 25/07/2013 22:30


Bonjour Stellamaris! j'ai lu ton poème avec plaisir , voyant que tu retrouves cette inspiration qui pouvait surgir de tout ce que tu voyais, de la goutte de rosée à l 'éclosion d' une dite
"mauvaise" herbe poussant au travers du bitume. Cette exposition a l 'air bien intéressante en effet mais elle finit  trop tôt pour que le puisse aller la voir... tu sais le festival de
Cornouaille ne dure que 6 jours et je m'y amuse bien entre deux "obligations" puisque deux personnes comptent sur moi et je leur dois beaucoup! Ceci dit je suis heureuse que l' ayiez aimée et d'
autres opportunités se présenteront :) Dommage que je n' arrive plus à commenter sur plumes mais j'espère que ça s' arrangera! j'ai contacté Laurent et Christian pour que personne  ne se
sente lâché! Bises

Stellamaris 25/07/2013 22:35



Merci de tout coeur, Mona ! Bises !



Lenaïg 25/07/2013 22:01


    Compris ton cheminement de
pensée, merci, Stellamaris ! J'avoue que je n'ai pas du tout pensé à Brest, je me suis envolée sinon dans un monde onirique, du moins dans la science fiction, imaginant déjà trouver des
survivants.

Stellamaris 25/07/2013 22:07



Cette peinture aurait été exposée ailleurs, je n'aurais peut-être pas pensé à Brest... Mais ici, à deux pas de la rue de Saint-Malo (laissée en l'état depuis les bombardements, en mémorial),
comment ne pas y penser ? Bises !



Lenaïg 25/07/2013 21:45


  Oups, je voulais rayer "tu dois avoir vu clair" parce que je ne veux pas voir les choses ainsi !

Stellamaris 25/07/2013 21:56



Peut-être avec ma réponse à ton commentaire, ça te paraît plus clair, et moins noir ? Bises !



Lenaïg 25/07/2013 21:43





Grand barde, tu l'as vu, toi aussi, comme moi,


Ce fragment de cité, qui volait dans l'espace ?


Ainsi tout est perdu, tu ne sens que l'effroi


De la désolation, de l'absence qui glace ?


Pourtant il suffirait que dans un coin caché,


une cave un abri, un survivant se terre,


puis deux ou même trois, qui pourraient se chercher,


J'ose l'imaginer, voilà ce que j'espère !


 





Eh oui, Stellamaris,


ton poème est très beau,


mais si désespéré ...


Je reste une optimiste


et ne veux renoncer !


 


Et je ne me serais pas doutée que je t'inciterais aussi à aller voir l'expo et que ce tableau t'inspirerait des vers si beaux ! Bises.


 


Bises !


 


Tu dois avoir vu clair,


 


 


 


 


 

Stellamaris 25/07/2013 21:55



Merci infiniment, Lenaïg ! En fait, j'ai ressenti ce tableau comme une version de Brest qui, suite aux bombardements, aurait voulu se réfugier dans un univers onirique pour n'y trouver qu'un
cauchemar figé, alors que, dans le même temps, le Brest de la terre a pu renaître... Le pessimisme n'est donc que pour qui s'enferme dans son cauchemar ! Bises !