Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 11:48

Variations sur un regard (Rondel et sonnet à rebours) / / Ce sont deux yeux de feu dans le ciel tourmenté ; / Ardent comme un volcan, leur regard me transperce / Et met mon cœur à nu dans sa fureur perverse ; / Qui peut le soutenir sans en être hanté ? / / Quel est ce voleur d’âme, et qui l’a patenté / Pour torturer ainsi les humains dans l’averse ? / Ce sont deux yeux de feu dans le ciel tourmenté ; / Ardent comme un volcan, leur regard me transperce. / / C’est un démon, c’est sûr ! Et son coup, bien tenté / En aurait fait chuter plus d’un ; mais je m’exerce / Et résiste, et tiens bon ! L’orage se disperse, / Je suis toujours debout, pas même épouvanté ! / Ce sont deux yeux de feu dans le ciel tourmenté ; / Ardent comme un volcan, leur regard me transperce. / / ----- / / Ce sont deux yeux de feu dans le ciel tourmenté ; / Ardent comme un volcan, leur regard me transperce / Et met mon cœur à nu dans sa fureur perverse ; / / Qui peut le soutenir sans en être hanté ? / L’effroi glacé nous envahit, nous bouleverse / Quand il veut torturer les humains dans l’averse ! / / Quel est ce voleur d’âme ? Est-ce donc un démon / Tentant de nous convaincre, avec hargne et rudesse, / Que nous ne valons rien ? « Engeance pécheresse ! » / Il nous crie, « avilie, en dessous du limon ! » / / Je tiendrai ferme, et sûr de moi, ho, sûr de mon / Bon droit ; oui, c’est debout que, fier, je me redresse ! / Je ne le crains ; il ne rira de ma faiblesse ; / Je suis fort et vaincrai, stoïque comme un mont ! / / Stellamaris(Photographie : Aube à Toulon)

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Cher Stellamaris,


En lisant vos prouesses,


je suis toujours impressionné


par votre dextérité,


votre virtuosité et


votre originalité,


et encore les mots sont faibles !


Quel plaisir


de contempler cette page


où l'image est source


pour le texte


et le texte parole de l'image.


Ce brillant exercice de composition


est un joyau


que je partage


avec autant plus de plaisir


que je connais


ma souffrance


à écrire


quelques alexandrins


dans les règles de l'art.


Bravo encore et encore


Cordialement,


Francis Etienne
Répondre
S


Merci infiniment, Francis, tu sais toujours trouver les mots qui me touchent au plus haut point quand tu commentes mes textes ... Toute mon amitié.



T

belle poésie....


amitié


tilk
Répondre
S


Merci Tilk ! Toute mon amitié.



M

Bonjour Stell


Sublime et magnifique ce Rondel couplet d'un sonnet, bises l'ami
Répondre
S


Merci infiniment, Maria ! Bises !



V

Magnifique photographie ! Superbe poème en "miroir" !
Répondre
S


Merci Valentine ! Bises !



B

joli poème ...


une remarque : la mise en page ne facilite pas la lecture
Répondre
S


Merci Belbe ! Toute mon amitié.



M

Magnifique ! Merci pour ce moment Stellamaris.


Bises
Répondre
S


Merci à toi, Marlou ! Bises !



M

Ah! mais c'est fort.. très beau


Vous êtes le descendant de Victor ?


Bon dimanche et amitiés de Jeanne
Répondre
S


Je n'aurais pas une telle prétention ... Mais merci infiniment, je suis touché !


 


Bises, Jeanne !