Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 22:13
Lys et le prénom de ma petite-fille, quand à la rose ... la photo est claire, non ?

On ne le voit pas sur la photo mais la rose tatouée saigne ...

Image hébergée par servimg.com

* exorde : commencement (terme de rhétorique)
** virelai : forme poétique médiévale construite sur deux rimes, une majeure et une mineure.
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 13:00
Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 17:30
Aujourd'hui, j'ai eu la joie de rencontrer une amie poétesse avec qui je correspond depuis quelque temps sur Internet ...

Image hébergée par servimg.com

Nota : ce texte est mixte, composé d'une terza rima et d'un senryu
Partager cet article
Repost0
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 11:26
Je republie ce poème que j'avais déjà publié il y a quelque temps, j'ai du y rajouter quelques strophes ...

Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 19:47
A mon gendre et à ma petite-fille ("Papou") est mon nom de grand-père

Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 21:03
Ce soir ma nièce, Suzanne, n'avait pas exactement le même sourire ... Je lui ai offert ce poème pour la consoler


Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 22:38
Je dédie cet article à Lili la Rebelle, pour son superbe poème "Mayrig", ou elle raconte comment son père bébé a été sauvé du génocide d'Arménie. Ce poème a provoqué une polémique de la part de turcs qui refusent d 'admettre la réalité de ce génocide. Je tiens à préciser que je n'ai absolument rien contre les turcs ni contre leur nation, mais que j'estime que reconnaître cette réalité historique, dont ils ne sont personnellement pas coupables, les aiderai à bâtir leur avenir sur des bases saines, comme la reconnaissance du nazisme par l'Allemagne a permis à cette nation de devenir le peuple exemplaire que l'on connaît maintenant.

Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 21:17

 


Internaute inventive et d'Uruguay native

Tu blogues le tricot. Très imaginative
Fut ta nouvelle idée : un collier d'amitié
Traversant l'Océan... Je la suis volontiers!


Une amie m'a choisi, voici la statuette
Que je dois à mon tour – quelle idée désuète -
A cinq amis passer, dont j'apprécie le blog
La chaîne se poursuit. Je vais prendre un bon grog !


Pour me réconforter après un choix pénible
J'ai beaucoup plus d'amis, c'est bien compréhensible !
Chaque blog est unique et chacun à son poids,
Pourtant j'ai du choisir et j'assume mon choix.


En premier lieu Lili, la sublime rebelle
Dont la plume sauvage est toujours aussi belle
Tu te bats pour survivre en des vers enchanteurs
Par ta rage et ton cri tu réchauffes mon coeur


Lignes de fuite apprend la poésie classique
Et elle apprend très vite. Oh oui c'est magnifique !
Son « sonnet à l'aïeul » , superbe à cent pour cent,
N'est qu'un échantillon de son art grandissant


Clo, ton blog Littérance est une vraie merveille
Tu te croyais pourtant pour apprendre trop vieille
Tu avais peur des lois des poètes anciens.
Maintenant tu écris tel l'académicien !


C'est une écorchée vive en son blog Lizablues
Elle chante sa peine en de superbes blues
Pour chasser le tourment, écrit avec son sang,
Des poèmes touchants et d'un art très puissant.


Le Troubadour, un jeune et précoce poète
Par son style étonnant toujours vous déconcerte
Ses textes très variés ont ceci de constant :
Séduire et déranger, réveiller nonobstant !

 


Lili, Jacqueline, Clo, Liza et le Troubadour, si vous souhaitez poursuivre cette chaîne d'amitié, vous devez, comme moi, poster sur votre blog un article avec le « prix » (l'image de la statuette), le lien vers le site qui a lancé la chaîne : le lien vers mon blog parce que je vous ai décerné ce « prix », et le lien vers les 5 blogs vers lesquels vous ferez suivre cette chaîne. J'ai pour ma part posé tous ces liens dans mon poème,


Partager cet article
Repost0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 10:49
Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 21:15

Une amie de plume, CRIS que vous pouvez retrouver sur "laguerredesmots.com/CRIS", qui me dit détester les haïkus, m'a surpris hier en écrivant un poème qui, sans rien avoir d'un haïku, en avait à mon sens tout à fait l'esprit. J'ai pris plaisir à le réécrire en haïkus, et elle a eu la gentillesse de m'autoriser à vous présenter les deux versions. Les voici, dites-moi ce que vous en pensez

Le texte de CRIS Le mien

Le jaune mène la danse
Comme l'ondulation des fleurs de colza
Sous la caresse du vent,

Suivi du bleu semblable à la vague
Qui va et vient au gré des marées,
Comme le ciel dégagé d'une journée d'été

Puis le rouge comme un rubis posé
Dans un précieux écrin
Termine la farandole qui tourne sans fin ...

C'est la ronde des couleurs ....
Jaune danse en tête
Ondulation du colza
Caresse du vent

Bleu suit comme vagues
Au va et vient des marées
Ciel pur, bel été

Rouge est un rubis
Dans l'écrin, il clôt la danse
Qui tourne sans fin

 



Partager cet article
Repost0