Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 14:26

Danse macabre / / Dansent les nombres / Et leurs vains mots, / Comme des ombres / Sur des émaux, / Ou des chameaux / Aux humeurs sombres ; / Raison, tu sombres, / Terribles maux ! / / Le premier, Un, / Est d’abord rude ; / Il est très prude, / Alors il feint / De n’avoir faim, / Mais il exsude / Sa solitude ; / Toujours, il geint ! / / Puis vient le Deux ; / Son face à face / Sans fin le lasse, / Puis, cafardeux, / Cauchemardeux, / Amour se glace, / Enfin trépasse… / Qu’il est hideux ! / / Toujours, le Trois / Se croit unique ; / Son règne antique / Est d’un tel poids / Que, sous sa croix, / Meurt le féerique… / Que c’est inique ! / Regarde, vois ! / / Le Quatre suit / Quand la traîtrise / Devient hantise… / Quand, dans la nuit / Soudain, sans bruit, / Les trois pactisent / Et le un visent, / Tombe icelui ! / / … / / Nul ne vaut mieux / Qu’aucun des autres, / Tristes apôtres / Devenus vieux, / Tant envieux… / Leurs patenôtres / Ne soient pas vôtres ! / Fuyez leurs cieux ! / / … / / Puis vint le vingt ; / Il m’a soufflé : / « Être fêlé, / Vil écrivain, / Ton écrit vain, / Vide, bâclé, / Qu’il soit scellé ! » ; / Mais je le vainc ! / / Stellamaris

(stances)

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 23:11

Un muzain / / Un jour, me dit ma muse : / « Eh, poète zinzin, / Je voudrais un muzain ! / L’aurai-je, triple buse ? » / Voici donc le quatrain, / Mais le quintil est prude, / Il ne montre d’entrain / Pour monter dans mon train … / Que cette tâche est rude ! / / Stellamaris

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 23:15
Rêve d’Ève / / Rêve, rêve, rêve … / Hère écervelé, / Et dément fêlé ? / Eh ! je rêve d’Ève, / / Cet être sève ! / D’en être gelé, / De trembler, bêler, / Je ne me relève ! / / Belle, derechef, / De membres, de chef, / Elle m’est très chère ! / / Bref est ce geyser, / Elle est éphémère ! / J’erre en ce désert … / / Stellamaris
Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 14:28
Le sonnet irrationnel, inventé par l'Oulipo, est une forme poétique dans laquelle la longueur des strophes suit la suite des 5 premiers chiffres du nombre pi : 3, 1, 4, 1, 5. Contrainte supplémentaire, les deux verbes isolés forment deux refrains, mais doivent néanmoins être légèrement différents pour introduire une progression.

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 22:10
Une fantaisie sur le poème de Edmond Rostand, "Les tartelettes amandines" (dans "Cyrano de Bergerac"). Je me suis amusé à reprendre les mêmes mètres et les mêmes rimes.

Voici le mien :



Et voici l'original :

Les tartelettes amandines


Battez, pour qu'ils soient mousseux,
Quelques oeufs ;
Incorporez à leur mousse
Un jus de cédrat choisi ;
Versez-y
Un bon lait d'amandes douces

Mettez de la pâte à flanc
Dans le flan
De moules à tartelette ;
D'un doigt preste, abricotez
Les côtés ;
Versez, goutte à gouttelette,

Votre mousse en ces puits, puis
Que ces puits
Passent au four, et, blondines,
Sortant en gais troupelets,
Ce sont les
Tartelettes amandines !

Edmond Rostand
Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 21:16


Bravade bravache :


Brest, Bretagne bretonnante, bretons bretonnes bedonnants biturés, bafouillant, bavassant, beuglant, bègues, butors byzantins butés, bougonnes bougresses, brutaux brigands bourrés...

Bronzages bronchitiques, bringues burlesques, bourratives bouillies... bouseux


Bévue ! Brûlot ! Bannissement brutal, bref !


Bobo ... Bafouillons bravos,


Bannière brandie, bien-aimée Bretagne brillante, buissonnière, brumeuse, bruyères broussailleuses bruissantes, boutons-d'or bucoliques

Bric-a brac bricolé, brocards brodés, broches brocantées, binious

Brises-lames burinés, brisants bruyants, bivalves biseautés, beaux boscos barbus

Boulangères basanées, bourrées balancées

Bourriches, bières, breuvages brassés



Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 20:52
Porte branlante

Illustration de Martin Trystram

Ceci est une anadiplose. Mot savant pour décrire un exercice tout simple auquel on joue tous depuis tout petits, Marabout-bout de ficelle-selle de cheval... il s'agit d'un poème dont chaque vers commence par la dernière syllabe du vers précédent. L'idée m'a été donnée par Moun du blog poesia, qui l'a elle-même prise chez Clo du blog litterrances. Merci à toutes les deux

 


 

 

 

Lumière éblouissante et nuée transpercée

C'est l'espoir qui frémit, le temps est suspendu

Dure pourtant l'attente, puis quand la foudre claque

Claquent aussi les huis aux volets mal fermés

 

Ferme est pourtant mon coeur et mon âme tient bon

Bon sang dit le proverbe après la pluie, beau temps

Tant qu'il y a la vie tout peut s'améliorer

Résiste donc encore et attends l'éclaircie

 

Scie donc aussi du bois pour ton huis réparer

Résistant il sera pour de longues années

Nés seront tes enfants – et les leurs le seront

Rondement tu finis, et l'affaire est bouclée

 

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 19:13
Un nouveau jeu verbal que je viens de découvrir sur le Web : un texte dont tous les mots ont la même initiale. Voici le mien

Tâtonnant tautogramme tout torturé, talentueux

Tambourinant tangage tendance

Tantinet tapageur

Taquinerie tarabiscotée, tardivement tarée


Des candidats ?

Et le lien vers celui qui m'a inspiré
http://capmetz57.over-blog.com/article-19309579-6.html
Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 14:53
Ce texte respecte la contrainte suivante : au moins un mot commençant par chaque lettre de l'alphabet, et tous les mots du poème classés par ordre alphabétique


Amitié. Amour

Ardente béance brûle, brutale.

Crie ! Cuit !


Dur … dure ! Emu

Enivré, folie fracassante

Gémissements


Hurlements ignés

Joie kafkaïenne lourde

Mugissements néanmoins


Ouverture promise

Questionnements, reniements

Sains soucis tuent


Tueurs tordus

Ubuesque ulcération

Violence vue. Voulue ?


Volonté vrombissante, week-end whisky

Xanthose, yeux zébrés

 

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 14:48

Ce texte a été bâti avec la contrainte suivante : que chaque mot commence par la première lettre du mot suivant


Dadaïsant texte, étonnamment tordu.

Ubuesque et très surprenant, toutefois


Stop ! Poète ? Et tous sourient…

Tragique, sors, scribouilleur ridicule !

Eh, holà ! Abandonne !


Entends, sois sur, rimailleur

Rimer requiert trop purs sentiments,

Soit tendres, soit tourments

Sang glacé et trop pourpre

Et top pleurs, sinistres …


Sois sur, rire est très sordide

Et renie, indigne, enfin …

Niez zygomatiques, sombres saltimbanques !

 

Si impromptu, usurper regrettez, zazous

Sur rimes sentiments surannés,

Si invinciblement toc,

Contrechamp pur,

Revenez, zèbres !


Repost 0
Publié par Stellamaris - dans Jeux verbaux
commenter cet article