Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 21:39
Image hébergée par servimg.com
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Triste et monotone est cette lande pleine de mystère. Je crois que les korrigans l'ont élue exprès pour se protéger des curieux.
Répondre
S

Je n'y avais pas pensé, mais c'est une hypothèse à étudier ... Bises.


I
et s'il fallait ce jaune d'automne pour mieuxgouter le vertde l'été ? sourire, il semble déjà loin, et las encore si lointain les mots me bercent et je l'oublie
Répondre
S

Merci du partage, toute mon amitié !


S
beau texte de circonstance, vivement le retour du soleil!
Répondre
S

Merci mon amie, bises.


A
Bonjour. C'est toute la contradiction avec la palette de jolies couleurs qui orne nos forêts ! Là, évidemment, on ne peut apprécier la beauté de cette saison. Fort joliment écrit cependant ! Merci de ton passage dans ma ruche, et de tes commentaires. Bonne soirée. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Répondre
S

Merci à toi mon ami ! Toute mon amitié.


B
le moral doit être a 0 pour médire autant de l'automne.le poème est très beau
Répondre
S

Non, rassure toi, le moral est excellent, et j'adore l'automne ... en forêt, là où les fées le teintent de jaune et d'or ! Mais la lande des korrigans est particulièrement sinistre en cette saison,
brrr....


M
Que j'aime à me retrouver en tes vers, mon cher Michel!!! mais pardon, je ne me retrouve pas là dans ce poème-maléfique sur l'automne ma saison préférée avec le printemps! ne pourrais-tu me faire un poème qui chante les belles couleurs de cette saison qui s'enflamme avant le repos hivernal... et puis les petits farfadets, j'en suis sûr, doivent venir se glisser dans cet éclat somptueux... Bises dorées. Malou
Répondre
S

J'en ai fait beaucoup, de poème sur l'embrasement de l'automne, j'adore l'automne ! Rien que le haïku précédent ... J'adore l'automne en forêt, où les fées colorent les feuilles des arbres en une
explosion de couleurs ... Et je le déteste sur la lande, où les korrigans ternissent et roussissent toute végétation !

Si tu veux lire un poème où je loue l'automne, je te conseille "feuilles d'automne", actuellement en page 4 de mon blog, "bacchanale d'autaumne", actuellement en page 6, et "Juste avant le long
repos"n actuellement en page 7 ...

Bises salines.

Bises.


M
On peut dire les automnes de la terre , tellement ils ont une identité propre aux régions...............rien que le mot lande me fait voyager..........belle rousse.............Mimi
Répondre
S

Merci, toute mon amitié !


M
L'automne et ses méfaits...Amicalement
Répondre
S

Merci ! Amitiés.


C
Poème de circonstance avec le temps, le mois, le ciel...Vivement le printemps ! Amicalement. Clo
Répondre
S

Mais je raffole de l'automne ! Mais au printemps, ou sur la mer, pas sur la lande ... Bises.


J
C'est un très beau texte que je mettrais bien en musique si je n'écrivais pas les miens.AmitiésJosé
Répondre
S

Merci beaucoup, je suis touché ! Toute mon amitié.


C
Ca va, alors, j'avais le bon ressenti.
Répondre
S

Merci ! Bises.


C
C'est bien triste, comme description... surtout après le court poème précédent. Mais c'est beau quand même !
Répondre
S

Merci mon amie ! C'est justement le contraste entre la forêt, resplendissante de couleurs, domaine des fées, et la lands, rousse et morne en cette saison, domaine des korrigans, qui a été le point
de départ de mon inspiration ...