Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 12:24

Un poème écrit à quatre mains avec un ami de plume, Michel Doucet

Aurore / / Grâce te soit rendue, aurore, / Par toi, je renais chaque jour ! / Dans mes yeux qui te voient éclore, / Grâce te soit rendue, aurore ! / Tes feux enluminent la flore / Pour mon regard de troubadour ; / Grâce te soit rendue, aurore, / Par toi, je renais chaque jour ! / / Alors je peux chanter ma joie, / Qu'elle vous vienne par mes vers ! / / Voici le ciel qui me tutoie / Alors je peux chanter ma joie ! / Je suis libre, suivant la voie / Le long du champ de l'univers / Alors je peux chanter ma joie, / Quelle vous vienne par mes vers ! / / Michel Doucet et Stellamaris

(Illustration : Aurore sur les toits de Brest)

(Triolets)

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 08:11

Un grand merci à Annie qui, en ce moment où ma muse se fait désirer, m'a aidé à la secouer en me proposant d'écrire à quatre mains, sur cette magnifique photo de son cru !

http://i69.servimg.com/u/f69/15/87/20/40/dans_l11.jpg

(Photographie : Dans la forêt des Eaux Claires à proximité d'Angoulême)

(Sonnet hétérométrique)

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 21:47

Poème écrit à quatre main, avec mon amie Domi du blog Brise

Le crépuscule du cygne / / Je vois un cygne blanc faire frissonner l’onde / De son reflet léger dans le calme du jour ; / Je voudrais le rejoindre en cette paix profonde, / / Mais le chemin m’est clos ! Qu’est cette arrière-cour / Où je suis égaré ? C’est une triste impasse / Où noir est le brouillard, comme le cul d’un four ! / / Il glisse dans la brume, et toute cette grâce / Laisse mon cœur de marbre. Ô, Flamme, ô, Rêve ancien, / Êtes-vous à jamais devenus Vide, et Glace ? / / Et suis-je devenu plus rustre encor qu’un chien / Pour que tant de beauté ne réveille mon âme, / Que j’y reste insensible et ne ressente rien ? / / Ô, solitude ! En mon cœur, c'est un drame ! / Que sont-ils devenus, les sublimes transports / Que Nature éveillait en moi, mieux qu'une Dame ? / / Si fades sont mes jours, eux qui furent si forts ! / / Domi et Stellamaris

(Terza rima)

Repost 0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 16:42

Un poème écrit à quatre mains avec une amie, Marleen, du forum Poesis ...

Au delà de l'envie / / Au delà de l'envie il est un univers / Hors champs de gravité quand la raison défaille, / L'on s'y sent si léger que, de joie, on déraille ; / La folie est, là, reine ! Et là, naissent les vers ! / / Quelle sensation, voir le monde à l'envers ! / Préserver le meilleur dans le fond de l'entraille, / Au delà de l'envie il est un univers. / Hors champs de gravité quand la raison défaille, / / Je m'égare et retrouve ... Oh, soudain, dans les airs, / Que je vole avec vous, mes amis chers ! que j'aille / Vers votre réconfort, vous, doux soin à ma faille ! / / Si je me sens perdu, dans la nuit, ses travers, / Au delà de l'envie il est un univers / Hors champs de gravité quand la raison défaille. / / Quand la lourdeur des maux soudainement m'assaille / Je cherche dans les mots des infimes éclairs, / Pour calmer les douleurs en exaltant mes chairs, / / Mais le silence, impunément, de sa mitraille / Bombarde encor qui fut poète … Alors, qu'il caille ! / Quel froid, quel rude hiver ! Qu'ils sont loin, les près verts ! / / Quand la lourdeur des maux soudainement m'assaille / Je cherche dans les mots des infimes éclairs, / Mais tout autour de moi, je ne vois que grisaille ; / Combien de temps avant l'aube des matins clairs ? / / Ma muse viendra-t-elle enfin m'ôter mes fers ? / Mon silence est trop long, moi même, je m'en raille ... / Quand la lourdeur des maux soudainement m'assaille, / Je cherche dans les mots des infimes éclairs. / / Marleen et Stellamaris

(Sonnettin double en miroir)

Repost 0
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 19:04
J'ai trouvé le dernier poème de mon amie Liza Peninon tellement beau - et il m'a tellement touché - que je me suis permis de mélanger mes mots aux siens, pour les lui offrir en cadeau ...

Image hébergée par servimg.com
Repost 0
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 07:52
Un poème à quatre mains qui est en fait une oeuvre à six mains, mes mots étant posés sur les mots de mon amie Liza Peninon, et l'ensemble posé sur une oeuvre d'art de notre ami comun Didier Jullien

Image hébergée par servimg.com
Repost 0
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 20:48
Poème écrit à quatre mains avec Eduard (15 ans)

Image hébergée par servimg.com
Repost 0
Publié par Eduard et Stellamaris - dans Poèmes à quatre mains
commenter cet article
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 12:40
Terza rima écrite à deux mains par Domi (strophes paires) et moi (strophes impaires), mais c'est un monologue ...
Voici le lien vers le blog de Domi, vous y trouverez de superbes poèmes
http://brise.over-blog.com/
El le lien vers le site ou j'ai trouvé cette superbe image de fond
http://www.hericourt.com/rubrique.php?id=215

Image hébergée par servimg.com
Repost 0