Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 08:22

L’Être et Le Néant / / L’Être et Le Néant devisaient ensemble ; / L’Être dit au Néant : « De n’être point, / N’es-tu donc las, mon ami ? » « Mais ce point / Est loin d’être évident ! Écoute : Il semble / / À l’indolent dont l’esprit marche l’amble / Que je ne suis rien ; mais tout être est oint / De mon sceau ; je l’attire, et de si loin / Que devant moi, nul de sensé ne tremble ! / / N’est pas né qui me nuira ; tel le vent, / Je file, on est Gros Jean comme devant, / Tout déconfit, tant je suis impalpable ! / / Par contre, en moi, tout un jour finira ; / Et ce jour là, l’on verra qui rira ! / Nul ne tiendra, nul n’en sera capable ! » / / Stellamaris

Je vous invite chaleureusement à lire la réponse que Lenaïg, sur son blog, a mise dans bouche de l'être ...

(Sonnet marotique)

(Illustration : Marie-Madeleine, bas-relief d'autel à Rennes le Château)

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Merci beaucoup, Stellamaris. Bises !



Répondre
S


De rien, Lenaïg ! Bises !



A

Bonsoir Stell.


Quelle heureuse idée d'avoir mis l'Être et le néant face à face!


Vraiment bravo!


Amitiés.
Répondre
S


Merci infiniment, Annie ! Bises !



L

Bonjour Stellamaris. Epoustouflant poème, qui fait penser à l'Ecclésiaste dans l'Ancien Testament :
"Tout va dans un même lieu ; tout a été fait de la poussière, et tout retourne à la poussière."


Bises !



Répondre
S


Merci Lenaïg ! J'ai vu ta magnifique réponse, et je lui ai répondu ... Bises !



V

Belle réflexion en un sonnet irréprochable ! En fait le thème évoque surtout les fables de fin de vie de La Fontaine (sauf qu'alors il était plus
bavard...).
Répondre
S


Merci Valentine ! Bises !