Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 14:54

En prévision d'une partie de jeu de rôles que je compte animer sur l'univers du Disque Monde, de Terry Pratchett, je commence une galerie de portraits de personnages de cet univers ... Aujourd'hui, le troll Détritus (le personnage le plus grand de la couverture de livre que j'ai mise en illustration) :

Détritus / / Tous craignent Détritus. C’est le troll policier, / Cinq cents kilos de roc. On le croit brute épaisse : / « Il ne sait que cogner ! C’est un crétin grossier ! / Le guet : Des abrutis ! Les rebuts, on leur laisse ! » / / Et pourtant, il rougit quand Rubis le caresse ! / Tous craignent Détritus – C’est le troll policier – / Sans voir que son cœur fond quand, d’Amour, la promesse / S’en vient pour l’effleurer … La romance lui sied / / Plus que vous ne croyez ! Ah ! Que vous le vissiez / Offrir un pin comme bouquet pour sa déesse ! / Tous craignent Détritus. C’est le troll policier, / Cet amoureux transi, plein de délicatesse ? / / Quand son cerveau surchauffe, il ralentit, s’affaisse ; / Fait de silicium, dans le froid d’un glacier, / Il s'éveille et prendrait même Einstein de vitesse ! / Tous craignent Détritus. C’est le troll policier ! / / Stellamaris

(Maillet)

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Cher Stellamaris,


 


Voilà bien


un hommage à ce personnage


du merveilleux


qui à lui seul incarne


votre passion


pour la mythologie


sous toutes ses formes.


Quelle puissance


dans votre évocation


et quelle souplesse


dans l'utilisation


de la versification


pour le mystifier


au delà de lui-même.


La couverture du livre


rajoute


à votre texte


une dimension


de littérature


qui incarne


le charmant Détritus


dans une réalité


dont il s'évaderait


si vous n'aviez eu


la brillante idée


de lui offrir le visage


de la couverture de ce roman.


 


Encore et encore,


félicitations.


 


Cordialement,


 


Francis Etienne
Répondre
S


Encore et encore, merci, Francis ! Toute mon amitié.



L

Un régal ! J'ai lu plusieurs romans de Terry Pratchett, et, grâce à toi, je découvre des personnages que je ne connaissais pas, dont tu fais de somptueux et savoureux portraits ! Bises,
Stellamaris.



Répondre
S


Merci infiniment, Lenaïg ! Bises !



V

Bonjour


une façon bien à toi de raconter.


merci


bises
Répondre
S


Merci à toi, Vénusia ! Bises !



U

Oh, j'adore!... et à double titre ;)


Bisous, bisous.
Répondre
S


Merci Dominique ! Bises !



A
Bonjour Stell, Tu es quant à toi amoureux de ce style de poésie que ne saurais écrire...Tes dons dans ce domaines sont vraiment à applaudir. Amitiés.
Répondre
S


Merci de tout coeur, Annie ... Heureusement que nos dons diffèrent, le monde serait d'un ennui, sinon !


 


Bises !



M

C'est tellement riche ! Bravo pour ces mots si forts...Bises Stellamaris.
Répondre
S


Merci à toi, Marlou ! Bises !



M

Bravo, très beau poème!
Répondre
S


Merci Marc ! Toute mon amitié.



V

:0023:  BRAVO ! Voilà un poème qui me plaît beaucoup ! Très réussi. Bisous et bon week-end ! (chez nous c'est la brouillasse...)
Répondre
S


Merci Valentine ! Bises !