Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 19:37

L'Être et le Néant 17 - Le Néant - Suite / / Tien sera l’avenir ... Devrais-je dire mien ? / Mais n’est-ce pas tout un ? Ne sommes nous deux faces / D’une même monnaie ? Ainsi, quoi que tu fasses, / Je serais avec toi ; d’ailleurs, tu le sais bien ; / / Quand tu veux le nier, cela ne sert de rien ! / Tu pourras bien changer de miroirs et de glaces, / Toujours tu me verras, te faisant des grimaces / Avec tes propres traits ! Ah, deviens stoïcien, / / Accepte donc ce fait au lieu de te débattre, / De te blesser toi-même, et de bientôt t’abattre / Avec ta propre épée ; en voulant me trancher / / Le cou, que je n’ai pas, n’est-ce ta propre tête / Qui va tomber ? N’en conviens-tu, ce serait bête ! / Combattre contre moi ? C’est, contre toi, pécher ! / / ----- / / Allez, résigne-toi, car c’est inéluctable ; / Même si tu me fuis, je serais avec toi ; / Je ne peux m’en aller, sais-tu ? N’es-tu mon toit ? / De me faire une place, es-tu donc incapable ? / / Je sais être discret ! “ Ectoplasme impalpable ”, / Ainsi tu me nommais, un jour ... Je ne suis roi, / Mais silence ... Attentif, pourtant ! Ne mets ta foi / Dans une idole ... Alors, je serai redoutable ! / / Rappelle-toi nos entretiens : Fuis tes faux dieux, / Je les combats ! Contre eux, je serai glorieux ; / Car je les connais bien ; ne suis-je pas leur père ? / / Mais si tu n’en n’as point, ne sois pas soucieux, / Tu ne me verras pas jusqu’à devenir vieux ; / Lors, tu m’appelleras : “ Viens, trépas, je t’espère ! ”, / / Stellamaris

( Double sonnet marotique )

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans L'Être et le Néant
commenter cet article

commentaires

Lenaïg 06/07/2012 21:57


Bonsoir Stellamaris. Mais qu'il se fait séducteur, ce Néant, comme il parle bien et sait convaincre ! ... Le stoïcisme va-t-il tenter l'Etre ? Toujours aussi passionnant, ou va-t-il se faire
épicurien ? Bises.



Stellamaris 06/07/2012 22:13



Merci de tout coeur, Lenaïg ! Bises !



annie 05/07/2012 22:29


Bonsoir Stell.


Ton Néant a décidément une verve implacabl! Et toi de même!!!


Bonne soirée et mes bravos toujours.


 

Stellamaris 05/07/2012 22:33



Merci infiniment, Annie ! Bises !



Valentine :0056: 02/07/2012 10:49


Belle dialectique sur la vie et la mort ! Tu es en verve en ce moment !

Stellamaris 02/07/2012 12:23



Merci infiniment, Valentine ! Oui, je dois dire que cette série sur "l'Être et le Néant" tient mon Cygne en haleine ... Bises !