Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Stellamaris.  Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 20:43

L'Être et le Néant 18 – Réponse de l’Être / / Tu résides en moi, mais comme le cancer / Attendant le moment de croître, et croître encore ; / Des ans durant, tant qu’il attend l’heure, indolore, / On ne sait pas qu’il prend racine en notre chair : / / Mais un beau jour il se réveille ; en un éclair / Il nous achève ... Et nous mourons : Il nous dévore / Par les boyaux ; car tel il est, ce carnivore ! / Et tel es-tu ! Lors, dis-le toi, que ce soit clair : / / Non, tu n’es pas le bienvenu ! Je te déteste ! / Car ainsi je te vois, comme un mal qui m’infeste / Et me vaincras ... Moi, j’aspire à l’éternité ! / / Ah, combien je te hais, condition mortelle ! / Ce fruit empoisonné, dont la sève me gèle, / Par toi je l’ai croqué, cruelle déité ! / / ----- / / Bon gré, mal gré, il faudra bien que je m’y fasse ... / De ta présence, il n’est prudent de faire fi ; / Eurêka ! Bien plutôt, j’en tirerai profit ! / Tu seras ce miroir magique, cette glace / / Qui chaque jour, me crachera, droit dans la face, / Tous mes égarements ... Relevant le défi, / Je me corrigerai ! C’est d’ailleurs ce que fit / Tout ce long entretien ... Ainsi, que je dépasse / / Mes préjugés hâtifs ! Redoutable kami, / Néant, je te prendrai pour mon ami ! / Tu me rendras ainsi le meilleur des services : / / Comme il n’est rien qui devant toi restera tu, / Je saurai comment prendre un chemin de vertu ; / Et c’est ainsi que je pourrai traquer mes vices ! / / Stellamaris

( Illustration : Tableau de J.W. Waterhouse, "La boule de cristal" ( détail ) )

( Double sonnet marotique )

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stellamaris - dans L'Être et le Néant
commenter cet article

commentaires

Ut 09/07/2012 07:50


J'aime beaucoup tes mots quand ils nous livrent un peu de toi ; tu es un être si pudique... et si profondément beau !


Mais Michel, serais-tu malade d'une "putain" de maladie ?


Je t'embrasse tendrement.


 

Stellamaris 09/07/2012 08:17



Merci de tout coeur de ton commentaire, Ut ! Mais je m'en veux de t'avoir inquiété, rassure-toi, ce n'est qu'une métaphore, je ne suis pas malade ! Bises !



Olivier 08/07/2012 19:16


Vous n'êtes pas le seul à le haïr, ce cancer...


Amitiés


ps : très beaux sonnets

Stellamaris 08/07/2012 19:18



Merci Olivier ! Toute mon amitié.



Lenaïg 06/07/2012 22:05


Rebellion et changement de tactique de l'Etre pour s'accommoder de son implacable poursuivant ! Il en a du courage et de la ressource, l'Etre ! Bravo, bises, Stellamaris.



Stellamaris 06/07/2012 22:14



Merci encore, Lena¨g ! Bises !



annie 06/07/2012 21:07


Bonsoir Stell.


A nouveau bravo à ton Être dont tu te fais le raisonnable porte parole!


Bonne soirée et mon amitié.

Stellamaris 06/07/2012 21:10



Merci Annie ! Bises !



Valentine :0056: 04/07/2012 16:38


C'est un profond dialogue avec soi-même... Magnifique réflexion qui évolue sonnet après sonnet... Bravo !

Stellamaris 04/07/2012 18:21



Merci infiniment, Valentine ! Bises !



Lenaïg 04/07/2012 10:40


Bonjour Stellamaris. Je t'ai lu mais trop vite, et je compte bien revenir pour te donner mes impressions, sur les deux derniers épisodes. Bises.



Stellamaris 04/07/2012 12:22



Je t'attends donc avec impatience, Lenaïg ! Bises !