Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Stellamaris. Poèmes et photographie
  • : Poésie classique et photographie, mis en résonance l'un avec l'autre - Edition
  • Contact

Profil

  • Stellamaris
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement     personne(s) sur ce blog


Recherche

Boite à outils

Le SORGEL, superbe traité de prosodie

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Archives

Forums amis

20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 11:14

Qu’écrire ? / / Pourquoi se désoler ? J’ai décidé d’en rire, / Cela fait plusieurs jours que je ne sais qu’écrire. / / Vide est mon encrier ; mon cœur, sec à l’excès :/ Ai-je aligné trois mots, j’abandonne ! Qu’écrire ? / / Suis-je semblable à l’arbre au seuil du triste automne, / Croyant que l'a vaincu le vent glacé ? Qu’écrire ? / / Mon Cygne a-t-il migré, le froid l’a-t-il chassé ? / Sans lui, que je suis seul, un orphelin ! Qu’écrire ? / / Mon cœur, réveille-toi, repousse ton déclin ! / Il est tant de beautés, de merveilles ! Qu’écrire ? / / Enfin, le sang revient en mes veines vermeilles ; / C’est un don merveilleux que de pouvoir écrire ! / / Stellamaris

(Photographie de l'auteur)

(ghazal)

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Je voulais ajouter que nos blogs ont des points communs (qui m'ont fait arriver chez vous) et la même démarche (photos_ poésie). J'apprécie et garde en mémoire   le chemin pour une
promenade de temps en temps. Bon dimanche.
Répondre
S


Merci Sido, du coup je suis allé jeter un coup d'oeil sur ton blog, il est magnifique et j'y ai également trouvé une grande parenté avec le mien. Je me suis inscrit à sa newsletter, et j'en
dépose le lien ici.


 


Avec toute mon amitié.



S

Pouvoir écrire c'est façon de dire/ce que les lèvres ne peuvent former/, par pudeur ou souvent  timidité/ La plume, libre, avec l'âme soupire.


Belle variation sur le thème de l'inspiration.
Répondre
S


Merci de tout coeur, Sido ! Avec toute mon amitié.



A

Bonsoir Stell.
"Qu'écrire"? Ce que tu fais là avec tant d'application et d'art...


Ton Cygne n'est pas loin. Il revient toujours.


Je t'embrasse.


PS: La photo? " J'aime!"
Répondre
S


Merci de tout coeur, Annie ! Bises !



T

écrire c'est comme respirer


amitié


tilk
Répondre
S


Tout à fait Tilk, merci ! Avec toute mon amitié.



V

Ca oui ! C'est un don merveilleux ! Bises, Stellamaris.
Répondre
S


Merci Valentine, bises !



L

Ah mais oui ! Un "le" qui manquait à la mélodie, merci merci !



Répondre
S


Et c'est corrigé, bises !



L

Et superbe photo !



Répondre
S


Merci, bises !



L

Bonjour Stellamaris ! Je vois ton titre dans la newsletter, j'accours ! Eh oui, c'est la question que se pose souvent le poète lorsque son cygne reste endormi ! L'urgence d'écrire est ancrée, le
cygne doit se réveiller, et il l'a fait !


Je me suis lu ton poème tout haut et je l'ai beaucoup aimé, sauf, pardonne mon toupet, un des vers où le rythme s'est brisé, effet voulu sûrement, mais j'ai osé me le faire résonner autrement :
croyant que vainc le vent glacé ? Qu'écrire ?


Pourvu que tu ne m'en veuilles pas, bises à toi !


 
Répondre
S


Merci de ton commentaire, Lenaig ! Je ne t'en veux pas du tout, et ce n'est absolument pas voulu, c'est une faute de frappe, le "le" qui est resté dans le clavier ! Le vrai vers est "Croyant que
l'a vaincu le vent glacé. Qu'écrire". Bises !