Nombre de visiteurs

Ce blog a déjà reçu visites

Il y a actuellement  2   personne(s) sur ce blog


Présentation

Profil

  • Stellamaris
  • Stellamaris. Poèmes et photographie
  • Poète et photographe, explorant tout particulièrement les résonances entre l'image et l'écrit

Boite à outils

Le superbe traité de prosodie de Pierre BRANDAO

Le site de FLORMED, pour apprendre les formes fixes

Lexilogos, des dictionnaires indispensabes.

Forums amis

articles aléatoires

Liste complète

Recherche

Mardi 15 avril 2014 2 15 /04 /Avr /2014 21:36

Et voici mon dernier poème pour les Chroniques Héossiennes ; il illustre une nouvelle qui raconte l'un des rares cas où la première rencontre entre humains et héossiens ne s'est pas terminée en bain de sang... Tout simplement parce que, cette fois là, les humains étaient en situation d'infériorité

Hello / / L’envahisseur est pis que redoutable ; / Massacrant tout de ses bâtons de feu, / Il nous conduit promptement à l’enfeu. / Dans son armure, est-il invulnérable ? / / Sont-ils de chair ? Car dans notre hameau, / Nul ne les vit sans cette formidable / Seconde peau, luisant fortissimo ! / / Mais l’un s’avance, hésite, ôte son casque. / Stupeur ! Il sue et tremble sous son masque ! / / Il dit « Hello » ; que veut dire ce mot ? / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan Renaissance)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 3 commentaires
Jeudi 10 avril 2014 4 10 /04 /Avr /2014 13:43

Et voici le dernier poème sur les textes en ma possession des Chroniques Héossiennes (j'attends encore quelques nouvelles) ; il parle d'un des deux plus terribles fléaux d'Héossie, les nécrosiens (l'autre étant les humains).

La chute dans les ténèbres / / Les morts-debouts sans fin nous harcelaient, / Défunts guerriers ressortis de la tombe / Nous convier dans leur armée immonde ; / Bien peu nombreux ceux qui ne chancelaient ! / / Nous pouvions voir dans leurs troupes putrides / Les corps de nos amis qu’ils rassemblaient / Dès leur trépas ; et qu’ils étaient avides ! / / Leur meneur était un être infernal : / Cent soldats fondus dans le général. / / Pris par leur mal, je joins leurs rangs morbides. / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan Renaissance)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 2 commentaires
Mardi 8 avril 2014 2 08 /04 /Avr /2014 00:19

Dans la nouvelle suivante, une boréale raconte comment la nécrose a atteint son petit coin de paradis...

L’ombre du lagon. / / Au bord du lagon bleu la vie était tranquille, / Nous ne manquions de rien, nous vivions sans souci, / L’océan nous comblait, nous lui disions merci / Pour le beau paradis qu’était alors notre île / / Hélas, par le récif prirent fin ces beaux jours. / Je le vis dépérir. Pour un shaman habile, / Est-ce un signe ? Aussitôt, je quêtai son discours. / / Mais sa magie était trop faible, alors, le songe / Qui hantait le corail prit son âme ; il la ronge. / / Déjà le mal m’atteint, je cours vers les secours… / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan renaissance, une boréale)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 2 commentaires
Dimanche 6 avril 2014 7 06 /04 /Avr /2014 12:36

La nouvelle suivante des Chroniques Héossiennes décrit les affres d'un écrivain féling quand un gouverneur humain lui demande de se mettre à son service...

Le prix de l’honneur / / Quand le vil gouverneur veut que pour lui j’écrive, / Je voudrais refuser pour garder mon honneur ; / Les actes des humains me font vraiment horreur, / La plume qu’il mérite est pis que subversive ! / / Mais je veux voir plus loin ; seuls m’importent les miens. / Et si je rends ma prose assez persuasive, / Peut-être pourra-t-il détendre un peu leurs liens ? / / Mes amis m’ont chassé, que leur parole est rude ! / Ils croient que l’intérêt guide mon attitude. / / Que j’ai froid ! Et je tremble, esseulé, sans soutiens. / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan renaissance)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 2 commentaires
Samedi 5 avril 2014 6 05 /04 /Avr /2014 16:37

Tous les héossiens ne sont pas shaanistes, loin de là ! Lyi, l'héroïne de la nouvelle "La monnaie de leur pièce", une delhion - le seul peuple intelligent d'héossie doté d'ailes - est plutôt du genre guerrière impitoyable...

La monnaie de leur pièce / / Il n’est plus grande ivresse / Que voler dans les airs, / Libre comme mes pairs / Que le soleil caresse ! / / Dans ses engins patauds / L’humain fou nous agresse ; / Que meurent ces rustauds ! / / Se cacher, puis attendre, / Les traquer, les descendre… / J’aime ces jeux létaux ! / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan renaissance)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 2 commentaires
Vendredi 4 avril 2014 5 04 /04 /Avr /2014 17:53

Dans la nouvelle suivante des Chroniques héossiennes, une apprentie shaaniste reçoit l'illumination à l'occasion d'un raid humain sur son village, qui pille et brûle tout ; notamment, son maître y trouvera la mort... (Le shaan est la philosophie religieuse dominante sur Héos ; elle a de nombreux points communs avec notre bouddhisme)

Shaan / / « Pour connaître le shaan, apaise ton esprit. / Les hommes sont venus, ils peuvent, dans leur rage, / Tout brûler, sans merci… Ressasse cet adage : / Pour connaître le shaan, apaise ton esprit ! » / / Mon maître, tu n’es plus, mais malgré ton absence / – Pour connaître le shaan, apaise ton esprit. – / Tes mots sont mon chemin ; et dans le shaan j’avance. / / J’ai tout perdu ; mais c’est ainsi que je renais / Et chaque chose, en ce beau jour, je la connais. / / Quand le shaan est en moi, c’est mon âme qui danse ! / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôle shaan renaissance)

(Variante de shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 2 commentaires
Jeudi 3 avril 2014 4 03 /04 /Avr /2014 15:55

Dans les Chroniques Héossiennes, la nouvelle suivante représente les kelwins, un peuple d'inventeurs ; ici, l'histoire d'une candidate malheureuse à un concours d'engins volants...

La machine qui n’existait pas / / Quand l’inspiration en moi soudain tressaille / Je vois se dessiner, lentement, sous mes yeux / Les plans d’un bel engin, surprenant, merveilleux ; / La médaille est à moi, puis je ferai ripaille ! / / Mes concurrents voudraient voler tous mes secrets ; / Ce sont tous des jaloux, de la sombre racaille ; / Mais je saurai passer au travers de leurs rets ! / / J’ai perdu… Le jury, c’est certain, est pourri ! / Quand j’ai chu, ces salauds, de bon cœur ils ont ri ! / / Seul mon concept représentait un vrai progrès ! / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan renaissance, ici)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 2 commentaires
Mercredi 2 avril 2014 3 02 /04 /Avr /2014 19:27

Dans les Chroniques Héossiennes, la nouvelle suivante, "La chasse au ghrüm", nous présente les boréals, un peuple de marins chasseurs intrépides...

La chasse au ghrüm / / Quand terrible est la proie, énorme, bien plus forte / Que le fragile esquif du maître harponneur, / Il faut se concentrer tant que plus rien n’importe / Sinon rester maître de soi malgré la peur. / / Dans ce duel entre deux pairs, qui donc décide / Qui sera le gibier, qui sera le chasseur ? / La chance, le sang froid ou l’océan splendide ? / / Salaire du danger, je l’aime plus qu’aucun, / Cet instant si fugace où deux ne font plus qu’un ! / / Que je plains les terriens et leur vie insipide ! / / Stellamaris

(Illustration prise sur Internet, ici)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 3 commentaires
Mardi 1 avril 2014 2 01 /04 /Avr /2014 11:01

Chez les ygwans ou hommes-lézards, une sélection impitoyable permet de déterminer, parmi les plus braves de la tribu, celui qui sera jugé digne de féconder la reine-mère pour une nouvelle ponte de plusieurs milliers d'individus...

D’entre les braves / / Mille s’en furent au désert, / Où la soif était notre épreuve ; / Cent sont ressortis, l’âme neuve / Après avoir vaincu l’enfer. / / Dans la rivière souterraine / Les monstres ont des crocs de fer ; / Dix survécurent à grand-peine. / / Après les combats singuliers, . Je reste seul, vous le voyez. / / Je tremble devant notre reine ! / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan Renaissance)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 3 commentaires
Vendredi 28 mars 2014 5 28 /03 /Mars /2014 09:18

Dans les Chroniques héossiennes, la nouvelle suivante raconte la mort d'un chef darken. Pour ce peuple de géants guerriers, mourir dans son lit est le pire des déshonneurs...

La mort darken / / Vient mon dernier soupir ; / Tu connais notre loi ; / Mon fils, honore-moi, / Réponds à mon désir. / / Donne-moi mon épée, / Puis frappe sans faiblir / De ta lame trempée. / / Je mourrai dans l’honneur, / C’est ce que veut mon cœur. / / Poursuis mon épopée ! / / Stellamaris

(Illustration prise sur le site du jeu de rôles Shaan renaissance)

(Shaltinienne)

Par Stellamaris - Publié dans : Chroniques héossiennes - Communauté : Sonnets et beaux vers
Commenter - Voir les 3 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés